[Release soon] Publication « Africa Net.worked – Prospectives artistiques et cybernétique décoloniale »

Je suis heureuse d’annoncer la sortie de mon essai « Africa Net.worked – Prospectives artistiques et cybernétique décoloniale » pour la fin du mois d’octobre 2018 aux « Cahiers critiques » des Presses Universitaires de Strasbourg.

Résumé : En cette période charnière de l’ère connectée, les métadonnées agissent comme un miroir de nos sociétés. Sur ce capital culturel et cognitif se développe le caractère sémantique de l’évolution du Web dans ses fonctionnalités, et aiguille les contenus qui façonnent nos subjectivités. En croisant plusieurs regards d’artistes « millenials » du continent africain portés sur les mutations des rapports entretenus avec les ressources informatives, cet ouvrage se place dans une continuité des enjeux de la cybernétique par des prospectives artistiques qui tirent parti de la fiction pour ré-encoder la réalité.
Cet essai replace les origines de l’utopie d’un web global dans le contexte d’un impérialisme directement issu des rapports de pouvoirs politiques IRL pour comprendre en quoi nos contenus demandent à être repensés en dehors d’une ligne hégémonique occidentale. Dans cette optique, il s’agit d’explorer les systèmes informationnels dans leurs propagations organiques et représentations physiques alternatives, notamment par leur parenté avec des systèmes de savoirs africains itératifs représentés par des mythologies, systèmes géomantiques et modélisations récursives fractal. Dans la lignée des « cultural studies », ces lignes puisent dans ce que la mémétique internet apporte au concept d’hybridation culturelle pour aborder les enjeux d’un processus de subjectivation en mutation. S’y rencontrent les pensées de Stuart Hall, Édouard Glissant, Ron Eglash, Felwine Sarr, Yves Citton et Homi Bhabha pour envisager d’autres avenirs de nos subjectivités dans un monde connecté.

Mille remerciements à ceux qui, de près ou de loin, ont permis la rédaction de cet essai. J’espère pouvoir me montrer à la hauteur de la gratitude que je porte à ces personnes, dont les noms seront publiés lors de la sortie de l’ouvrage.

Couverture : Œuvre de Jah Gal Doulsy et Design par Clément Chardon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s